www.ebookesoterique.com

 

 

Chroniques Ésotériques n°26

Aperçu de
CHRONIQUES ÉSOTÉRIQUES N° 26

Chroniques Ésotériques n°26Chroniques Ésotériques n°26

Les arts divinatoires
Physiognomonie - De la bête à l’homme (2)

Pour continuer nos observations concernant les analogies des traits des visages des hommes avec ceux des divers animaux, nous étudierons les figures humaines qui se rapprochent des caractéristiques du ‘Serpent’.

Les hommes qui présentent des analogies avec le serpent se distinguent par un crâne plus ou moins piriforme et par une peau ovoïde, assez foncée et rugueuse. Ils ont le front sillonné de rides, des sourcils minces et clairsemés. Leurs yeux sont, ou bien très saillants, ou bien très renfoncés, souvent parsemés de points couleur de feu.

Ces individus ont habituellement des caractères retors, rusés, lâches, fourbes et envieux. Ils sont dénués de toute puissance d'affectivité et aiment le mal pour le mal.

Le type qui se rapproche de celui du ‘loup’ est un des pires que l'on puisse analyser.

Ces hommes se font remarquer par une figure longue et osseuse, par un front noueux et souvent même bosselé, par un regard faux et cruel, un peu fixe. Leur nez est pointu, leurs sourcils en accent circonflexe, leur bouche assez grimaçante, leur menton court et fuyant, leurs oreilles épaisses et vulgaires.

Les êtres qui offrent certaines des caractéristiques du type ‘léonin’ sont marqués au contraire de tous les signes d'une individualité absolument supérieure. Le type léonin passe pour le type le plus noble et le plus beau qui soit.

Ceux qui procèdent du lion se distinguent par une tête de...

 

Pour lire la suite,
inscrivez-vous à la
collection
Chroniques Ésotériques,
vous recevrez à intervalle régulier un email quand le prochain numéro sera disponible et téléchargeable en PDF.

PFD

Chronique Ésotérique 01Inscription à la Collection
Chroniques Ésotériques