www.ebookesoterique.com

 

 

Chroniques Ésotériques n°18

Aperçu de
CHRONIQUES ÉSOTÉRIQUES N° 18

Chroniques Ésotériques n°18 

Au-delà des connaissances humaines
Sorciers et Dames de Nuits

 

Suivant les croyances populaires, les sorciers et les sorcières étaient des êtres qui avaient fait des pactes avec le diable et qui étaient doués en revanche d'une puissance singulière, même de celle d'influer sur la destinée de quelqu'un en lui jetant un sort plus ou moins maléfique.

Mais si cette explication de la sorcellerie par la croyance au diable fut donnée dès les premiers temps du christianisme, la sorcellerie remonte à l'histoire la plus ancienne.

Il existait des sorciers chez les Égyptiens et chez les Juifs. Divination, philtres, charmes, sortilèges de toutes sortes, évocations, paroles mystérieuses, métamorphose d'hommes en animaux, tout ceci existe dans le paganisme grec.

Homère nous montre le devin Tirésias préparant une fosse pleine de sang pour évoquer les mânes (1) des morts. Plus loin, ne voyons-nous pas Circé changeant les compagnons d'Ulysse en pourceaux ? Les prêtres du temple de Pallas avaient le pouvoir, disait-on, d'évoquer les défunts. Ceux de Memphis détenaient une lame d'airain recouverte d'images lascives qui, enterrée devant la maison d'une femme, avait le pouvoir merveilleux de rendre cette femme follement amoureuse de l'être au profit duquel avait été accompli ce singulier sortilège.

À Rome, on croyait également aux sorciers et aux magiciens, ainsi que l'attestent de nombreux textes.

Ne sera-t-il pas curieux d'évoquer cette description donnée par Horace, dans laquelle il parle d'une scène digne, en vérité, des sorcières de Macbeth :...

 

Pour lire la suite,
inscrivez-vous à la
collection
Chroniques Ésotériques,
vous recevrez à intervalle régulier un email quand le prochain numéro sera disponible et téléchargeable en PDF.

PFD

Chronique Ésotérique 01Inscription à la Collection
Chroniques Ésotériques