www.ebookesoterique.com

 
 

BIBILIOTHECA-ESOTERICA  Exclusif

  • Cliquez la Couverture du Livre pour ouvrir un Extrait gratuit à l'écran 
  • ou 
  • Cliquez le Titre du Livre pour ouvrir le Livre Complet à l'écran dans notre bibliothèque. → Vous aurez besoin de votre eMail/Nom Utilisateur et mot de passe envoyé par courriel lorsque vous êtes abonné. Cette connexion vous sera demandée qu'une seule fois pour toute cession, indépendamment du nombre de livres que vous ouvrirez pendant cette cession.  Info et Abonnement 
  • module d'impression  Comment imprimer un livre de la Bibliothèque  
     
    + Comment feuilleter un livre
     

Le Christ Ésotérique
Ieschoua de Nazareth

La question centrale qui a posé problème, et ce depuis les premiers temps du Christianisme, c'est la divinité d'Ieschoua de Nazareth

Collectif Spirite
80 pages


Le Christ Ésotérique - Ieschoua de Nazareth
Cliquer la COUVERTURE black arrowouvre l' EXTRAIT
Cliquer le TITRE black arrowouvre le LIVRE

Le Christ Ésotérique

Certains faits paraissent bizarres, par exemple la naissance à Bethléem n'est pas reconnue comme un fait historique ;
le massacre des innocents, l'histoire n'en fait aucune mention, Flavius Josèphe n'en parle pas ;
la fuite en Egypte, la double généalogie, en apparence contradictoire, entre Mathieu et Luc laissent perplexe.
      Jésus le Christ n'a laissé aucun écrit.
      Les manuscrits des Evangiles dits canoniques les plus anciens ne sont jamais antérieurs au 4ème siècle.
      Le texte du Nouveau Testament n'a pas été fixé avant le 6ème siècle.
      Ce qui est désolant pour cerner la pure vérité c'est que les documents sur lesquels ont travaillé les moines copistes ont également disparu.
     
      Quant à l'école biblique de Jérusalem dirigée par les dominicains et qui fait autorité, elle a démontré que ce que l'on appelle les Evangiles canoniques ne sont en fait que l'aboutissement des rédactions successives.
      Il semble donc établi que l'ultime rédaction des Evangiles est une version de 3ème ou 4ème main.
      Quant à ceux dits apocryphes, reflets du christianisme populaire des origines, ils ne remontent pas au-delà du 3ème et 4ème siècle, à l'exception de l'Evangile de la paix de Jésus-Christ, traduit directement de l'Araméen à partir d'un texte datant du Ier siècle,
      et de l'Evangile de Thomas, celui des 12 apôtres qui selon Jean (Chap. XX, v. 24.29) hésitait à reconnaître Jésus après sa matérialisation devant ses disciples.
     
      La question centrale qui a posé problème, et ce depuis les premiers temps du Christianisme, c'est la divinité d'Ieschoua de Nazareth, c'est en réalité son vrai nom... Mais en l’occurrence ....
     
      Extrait de l'introduction

Livre disponible exclusivement à la Bibliothèque ésotérique

Titres disponibles : Retour au Catalogue