www.ebookesoterique.com

 

 

Chroniques Ésotériques n°6

Aperçu de
CHRONIQUES ÉSOTÉRIQUES N° 6

Chroniques Ésotériques n°6 

Conte étrange
L’image dans le miroir

 

Charras et moi, nous étions liés depuis le collège par une vive et sincère amitié : nous étions demeurés parfois pendant d'assez longues périodes sans entendre parler l'un de l'autre; mais chaque fois que nous avions eu l'occasion de nous retrouver, le sentiment d'amitié qui nous unissait s'était resserré.

Toutefois, il y avait près de deux ans que je l'avais perdu de vue. Il s'absentait souvent pour de lointains voyages. Des crises de neurasthénie aiguë le jetaient au hasard sur les routes du monde, partout où il croyait pouvoir trouver un apaisement à l'immense chagrin qu'il avait éprouvé de la mort de sa femme Lucienne.

Ð

Il l'avait adorée, cette Lucienne, si charmante, si sensible, dont la finesse tendre et spirituelle nous ravissait.

J'avais été le témoin des années de bonheur du jeune ménage et j'avais été conquis par la grâce de cette femme, dont émanait une extraordinaire sympathie. On ressentait auprès d'elle une sorte de satisfaction profonde et totale dont on ne cherchait même pas à comprendre la cause et qui venait peut-être de cette ardeur à la fois grave et joyeuse, vibrante et mutine qui donnait tant de charme à ses moindres propos. Je n'étais pas amoureux d'elle...

En tout cas, je puis dire que jamais entre nous aucune parole ne fut prononcée qui donnât lieu à la moindre ambiguïté... et cependant... et cependant, il faut bien avouer que je ressentais profondément l'influence de son charme et qu'elle-même paraissait éprouver pour moi une particulière sympathie. Il est évident que certaines affinités existaient entre nous et que nos esprits étaient infiniment proches l'un de l'autre.

Peut-être même avions-nous ensemble plus de liens communs, plus de ressemblances mentales et morales qu'il n'y en avait entre elle et son mari. Dans une discussion, nous soutenions presque toujours la même opinion contre Marcel qui souvent du reste en semblait énervé. Je l'entends encore jeter d'une voix contrariée : ..... 

Pour lire la suite,
inscrivez-vous à la
collection
Chroniques Ésotériques,
vous recevrez à intervalle régulier un email quand le prochain numéro sera disponible et téléchargeable en PDF.

PFD

Chronique Ésotérique 01Inscription à la Collection
Chroniques Ésotériques